Depuis 2012, dans le cadre de sa politique de réduction des déchets, Dijon métropole s’est lancé pour défi d’offrir une seconde vie aux sapins de Noël. Six ans plus tard plus de 83 tonnes de conifères collectés vont ainsi être réutilisés sous forme de broyat dans les espaces publics.

 

Pour rappel, 1 000 sapins avaient été collectés la première année sur deux points d’apports à Dijon. En 2013, l’opération a été reconduite sur trois communes du territoire et avait permis de récolter 9,5 tonnes de sapins soit +90 %. En 2014 est lancée la première collecte en porte-à-porte sur les 24 communes qui permet à 28 tonnes de sapins de connaître une seconde vie. Une benne spécifiquement dédiée aux arbres de Noël est installée à la déchetterie de Dijon en 2015 : 7,8 tonnes supplémentaires sont récoltées. En 2016, les cinq déchetteries de Dijon métropole deviennent des points de collecte et permettent de récupérer 20 tonnes de conifères.

  

Avec +196 % de tonnes de sapins par rapport à 2014, l’année 2018 marque une belle évolution qui témoigne que la pratique commence à entrer dans les habitudes des habitants de Dijon métropole.

  

A noter : la technique du paillage sert d’isolant aux pieds des plantations et permet ainsi de réguler la température du sol : moins froid en hiver (le broyat réduit les risques de gel) et moins chaud et sec en été (l’eau du sol s’évapore moins). Par ailleurs cette couche naturelle évite le développement des « herbes indésirables » et l’usage de produits phytosanitaires.